lundi 24 septembre 2012

Deltaville (1)


Pas un souffle de vent

Approche de Deltaville, VA

Faut passer tout près de la rive

Vraiment près




Vendredi, 21/09/12, jour 60
Départ de notre baie «coup de cœur» de notre paradis.  Nous nous dirigeons vers Deltaville.  Nos amis, Françoise et Marc nous y rejoindrons bientôt.  On espère car il commence à faire plus frais.  Nos belles journées cuisantes d'Annapolis on vitement été remplacés pas des nuits fraîches... et des jours aussi.  Nous arriverons à Deltaville vers 11h30.  Il n'y a  que 4 voiliers  l'ancre dans la baie.  Elle n'est pas très grande.  Au maximum une dizaine de bateaux peut y prendre place.  Avec les heures, l'espace ce remplie.  En après-midi un bruit étrange attire nos yeux vers le ciel.  Mario me lâche un cri... «Regard... c'est un dinghy volant!!!»   Ben oui que je lui dis... Il me passe les jumelles et me dit.  «Regarde toi même... je ne veux pas passer pour un fou.... comme ça on sera 2 à être pris pour des fous»  Non non non... j'entends certaines mauvaises langues avoir des propos malsain.  On n’est pas saoul.  Pis la veille non plus on n’était pas saoul.  J'ai essayé une photo mais j'aurai besoin d'un expert en photo pour rendre la chose visible.  Ma caméra ne permet pas de «zoomer» autant... alors la photo est comme genre pas mal floue.  Mais bref, le gars en question à utiliser des ailes d'un deltaplane qu'il a installé sur son dinghy avec le moteur d'un ultra-léger... et il vole avec son dinghy.  Quand on y pense bien comme il faut... c'est assez génial pour un riverain d'avoir ce genre d'objet volant.   Pourquoi pas...  En toute fin de journée un voilier canadien entre dans la baie. Le quatrième qu'on voit depuis notre départ.  Nous irons aussi faire un tour à terre.  Nous irons jeter un œil sur le voilier de nos amis.  Il semble aller bien.  Il y a déjà longtemps qu'il est ici en attente du retour de ses capitaines.  Nous communiquerons avec eux d'ici 1 jour ou 2 pour savoir quand ils arriveront.  Sur le retour vers les quais, nous rencontrons un tout jeune homme d'environ 12 ans.  Un Français.  Il est arrivé de France avec sa famille en voilier il y a 7 ans.  Vous auriez due voir les yeux et le sourire de ce jeune homme.  Il est heureux ça se voit.  Nous avons échangé avec lui un peu, difficile de faire autrement, il est tellement attachant. Il nous dit qu’ils n’ont pas fait le tour du monde mais ils ont vue plusieurs pays.  Ils se préparent maintenant pour retourner dans les Caraïbes.  Toute la famille s'affaire à rafraîchir leur voilier avant de repartir.    



Dinghy volant (parents et amis infographe... merci d'améliorer mon image)       


Nous voilà dans la baie



Samedi, 22/09/12, jour 61
Comme nous serons ici un bout de temps, quelques semaines, nous allons explorer un peu la ville en vélo.  Voir quelle sorte de trésors elle a à nous offrir.  Ici la baie ou nous sommes est comme un «y» il y a 2 branches.  Nous sommes en face de la marina de Deltaville.  Dans l'autre branche, il y a une autre marina et un quai municipal.     Nous partons donc explorer la ville en empruntant les quais en face d’où nous sommes.  Pour ce qui est de la ville... une rue principale avec quelques commerces ici et là.  Pas d'histoire, pas de jolis bâtiments, parcs ou autres.  Des services pour les gens de bateaux ça il y en a mais pour l’œil c'est ordinaire.  Peut-être n'avons nous pas encore découvert son petit coin de beauté.  De retour à la marina, je passe faire un tour faire un tour à la marina pour connaître leur frais pour les services (quai, douches, toilettes, buanderie, pump out, eau)  Le gars me dit que ça va comme suit :
Juste pour le dinghy c'est gratuit; dinghy et vidange = 5,00$, tout inclus = 11$ par jour par personne, tout inclus = 39$ semaine par personne.  Tout inclus veut dire : quai a dinghy, vidange, toilette/douche, buanderie, Internet, salle commune, vélo gratuit, 1 heure de voiture sans frais pour les courses, accès à la piscine.  Ce n’est pas si pire comme prix... mais à part le lavage... on a besoin de rien car on a tout ça à bord.  On va se contenter du quai à dinghy gratuit et je vais faire le lavage à la main pour le plus urgent... le reste attendra pour une buanderie 

Dimanche, 23/09/12, jour 62
Les mises à jour du blog avec les photos ont presque tout utiliser les minutes Internet que j'avais acheté.  Il faudra que je puisse continuer d'utiliser l'internet gratuit pour mes photos ou encore que je les rapetisse avant de les mettre sur le blog car c'est trop gourmand comme demande d'octets.  Rien n'est parfait.  Nous retournons en ville pour d'autres achats.  En arrivant à terre, le gars de la marina vient me voir pour me dire qu'il s'était trompé.  Y'a pas de quai gratuit.  C'est 5$ pour le dinghy et les poubelles, qu'il est un bon gars et qu'il ne nous chargera pas pour hier...  D'accord, je lui donne son dû.  Comme nos courses sont déjà presque toute faite, ce n’est pas bien grave.  Hier nous avons été à l'épicerie et au dollorama, quelques 6 milles aller/retour et aujourd'hui nous irons chez West marine et au Liquor store... environ 4 milles aller/retour.  Avec ces 2 jours de commissions nous sommes bons pour plus d'une semaine.  Au retour un homme qui travaillait sur son voilier nous voit passer et vient nous jaser.  Il prépare lui aussi son voilier pour le Sud.  Jim ne sait pas trop encore ou il ira, mais il dit vouloir aller ou il fera plus chaud cet hiver.  Avant de retourner au voilier nous nous rendrons, en dinghy,  voir de quoi ont l'air les installations du quai municipal.  On trouve que c'est bien mais le quai est pas mal haut, environ 5 pieds au dessus du niveau de l'eau et il n'y a pas d'échelle.  Qu'un vieux pneu y est installer et qu'on peut utiliser pour grimper... On va faire avec ça au besoin.  Ce quai nous amène dans un petit quartier résidentiel.  Il y a des petites maisons sans prétentions et des petits chalets.  C'est pas mal comme petit coin.

Lundi, 24/09/12, jour 63
Ce matin nous allons faire le pump out.  Bonne nouvelle... c'est gratuit.  On comprend bien vite pourquoi.  Il nous faudra 1 ½ pour parvenir à vider notre réservoir septique.   Il faudra que j’aille voir le gars 2 fois pour qu'il redémarre son système car ça ne pompe pas.  Bref du moment où nous étions ancré, le voyage au quai, le pump out, le retour pour ré ancré, le ré ancrage, 2 ½ heure.  Une opération qui aurait dû prendre 45 minutes à 1 heure max.  Au retour, Mario nous fera un bon pain installera des ventilateurs d'ordi dans la chambre, question de rafraîchir nos nuits chaudes, Pour ma part je vais m'attaquer à enlever le vieux calking de l’œuvre morte en bois sur la proue du bateau.  En tout cas je vais commencer.  Il y a aussi une pièce de bois à coller avant d'aller trop de l'avant dans mes travaux.  En fin de journée, un dinghy nous aborde.  C'est Ken et Louiselle.  Un américain et une québécoise qui sont sur le voilier Fair Wind juste un peu plus loin dans la baie.  Ils sont passé nous salué.  

Vol de pélicans

vie de misère

Aucun commentaire:

Publier un commentaire