mardi 12 juin 2012

Les préparatifs continus

Fin de semaine du 9, 10 juin

Si vous avez suivi nous pages depuis le début, vous avez peut-être retenu que périodiquement on retrouvait des traces de diesel dans la cale.  Chaque fois nous apportions certain correctifs dans l'espoir de résoudre le problème à toute évidence; sans toute fois venir à bout du problème.  C'est pas qu'il y en a beaucoup... mais toujours une petite larme...  L'automne dernier j'étais convaincu d'avoir vue la fuite provenir de la panne à l'huile. Ce printemps, le projet était donc le suivant.  Lors du changement d'huile Mario se promettait d'aller refaire le gasket et de revisser le tout solidement en place. 

Comme nous travaillons beaucoup dans les coffres ces temps ci, j'ai cependant fait une nouvelle découverte...  La panne à l'huile n'a rien à voir avec la fuite.... c'est le réservoir qui fuit... mais d'où?  Changement de plan.  Mario devra enlever le réservoir et trouver la provenance de la fuite.

Donc pendant que Mario s'affaire à retirer le réservoir... chose sera assez longue et pas facile, je vais faire des menus travaux.  J'en profite pour faire l'antifouling sous les pattes, pattes qui font office de «ber» ou repose le voilier en attendant sa mise à l'eau.  Je vais aussi passer dans la cale, le tuyau d'alimentation pour le désalisateur qui prendra l'eau à la mer.  Mario n'aura qu'à faire les raccordements.  Je vais laver (encore une fois) la cale et ses résidus de diesel.  Je passe aussi le tuyau pour la pompe de cale d'urgence.  Une pompe électrique de 2000 GPM.  J'avais fait une couverture en liège et isolant de moteur pour recouvrir le comptoir ou se trouve le frigo/congélateur car c'est là que le soleil plombe presque toujours.  Je dois faire quelques couches de verni pour protéger le liège et rendre le tout lavable.   J'ai aussi fait le ménage dans les surplus d'accastillage en surplus que nous apportons.  Comme pour les autres produits, par groupe produits les mousquetons, collets, sharkel, poulies... seront mis en sac et dans des gros pots de plastique (gracieuseté de Dodo)

Après un peu moins de 2 heures de travail Mario sort de son trou avec le réservoir en main.  Diagnostique : le fond du réservoir est picoté de trous miniatures.  Les autres parois sont belles mais le fond a bien besoin de réparation.  Cette fin de semaine le fond sera donc enduit d'époxy à l'extérieur et la semaine prochaine nous ferons l'intérieur.  Reste à espérer que ça fonctionnera. 

Avec cet espace libéré depuis que le réservoir est enlevé Mario en profitera pour aller changer la valve du passe coque de puits du cockpit et aller rebrancher la fan de cage moteur qui ne fonctionnait plus.   Le guindeau sera réinstallé dans le coffre à chaîne et la porte d'accès du puits est solidifié.  Les prises de courant seront remplacer par des prises avec «breaker»




Aucun commentaire:

Publier un commentaire