mardi 29 janvier 2013

De Bell Island à Staniel Cay



Mercredi le 23 janvier 2013, jour 185
Il vente encore fort aujourd’hui.  On reste dans notre cachette.  Chacun sur son voilier à vaquer à diverses activités.  Quelques visites de en dinghy d’un voilier à l’autre et cette petite journée passera son court tout doucement ballotté par les flots et les vents.

Jeudi le 24 janvier, jour 186
Aujourd’hui tout le monde quitte pour Big Major Cay et Staniel Cay.  À Staniel Cay il y a une grotte dont la célèbre grotte Thunderball d’un des films de James Bond.  8h30 les premiers qui lèvent l’ancre sont Nyx, Temptress et Irish Mist.  9h16 Eau-Liré et nous quittons à notre tour.  Un vent NE de 10 à 15 nœuds nous portera jusqu’à Big Major ou nous nous ancrerons vers 12h00.  Nous avons eu une belle journée de navigation sous un soleil radieux.  Nous nous ancrons juste en face de la baie des cochons.  Une baie ou vie des cochons sauvages en liberté.  Michelle, la conjointe d’Ivanhoé, qui s’est blessé aux côtes à Nassau, en profitera pour aller à la clinique de Staniel.  Elle a encore beaucoup de mal aux côtes.  L’infirmière la réfère à l’hôpital de Nassau pour des radiographies.  Demain nous devrions avoir d’autres nouvelles de son état de santé.



un poisson trompette

la baie des cochons

mais c'est qu'ils ne sont pas petits...


Vendredi le 25 et samedi le 26 janvier, jour 187, 188
Ces 2 jours seront des jours de farniente.  Un petit tour sur Eau-Liré, un autre petit tour sur Temptress.  Une visite surprise, Half Moon, Frank, Marie et leur jeune adolescente Béatrice passeront nous faire une visite de courtoisie.  Nous les avions rencontrés à Norfolk et ensuite en Caroline.  Une jeune couple de la région de Québec.  Pendant qu’ils sont avec nous, l’équipage d’Eau-Liré arrive eux aussi.  Belle occasion pour présenter les 2 couples qui ont des ados à bord.  Les 2 jeunes filles se ressemblent.  Je crois qu’elles développeront une belle complicité.  Marc venait nous dire qu’en allant au magasin à Staniel il a trouvé un impeller de rechange pour notre pompe à eau.  Nous irons la chercher demain.

Dimanche le 27 janvier 2013, jour 189
En fin d’avant-midi, nous sautons dans le dinghy pour se rendre sur Staniel Cay.  Un bon 20 minutes de dinghy dans les vagues à se faire arroser d’eau salée… une chance il fait chaud.  Il y a beaucoup de vagues ce matin… et ça brasse vraiment dans la baie entre les 2 îles.  Lorsque nous arrivons à Staniel nous sommes tout simplement détrempés.  Ça fait parti du plaisir des balades en dinghy.  Nous avons aussi apporte nos bidons d’eau, de diesel et d’essence question de rentabiliser le voyage.  Arrivé à la marina il y a quelques requins dormeurs qui se baladent sous les quais…. Pas question de plonger à l’eau pour moi… même s’ils sont réputés pour ne pas être dangereux.   Le petit village de Staniel Cay est un bien joli petit village.  Je dirais que c’est l’un des plus  beaux qu’on ai vu. J’ai bine aimé Bimini mais Staniel a une apparence plus touristique mais a gardé  un cachet Bahamien.  Des biens jolies petites maisons toute en couleur.  Des petits chalets à louer.  Des petites rues toutes propres.  Une bonne grande marche pour se rendre au magasin général nous fera faire une belle visite du la place… on y arrive il est midi et c’est fermé… faudra attendre… pis non… on retourne à la marina et on reviendra en dinghy… ce sera plus rapide… pis là on a du temps à perdre.  Rendu à la marina, on fait le plein de nos jerrycans, on ramasse une petite frite… il y a tellement longtemps… on embarque le tout dans le dinghy et on retourne au magasin général.  On arrive au magasin,  il est 13h45 et il est toujours fermé…. Ben voyons donc…. On ne comprend pas trop… on regarde les heures d’affaires et pourtant… OK… je vois… nous sommes Dimanche et le magasin est fermé… voilà notre problème… il nous faudra donc revenir.  Sur le retour, on fait un petit arrêt à la grotte de Thunderball pour voir si le reste de la gang y est.  L’équipage des 3 voiliers (Eau-Liré, Irish Mist et Half moon) viennent de sortir de la grotte… ils sont enchanté de leur visite.  Comme la marée est déjà pas mal haute… nous reportons notre visite à demain. 

petits condos à louer sur le bord de la baie

une partie des quais de la marina à Staniel Cay
clinique médicale de Staniel Cay

Petite rue derrière la marina qui nous mène vers le village

une petite poulette qui se tient à l'ombre

Chalet à louer

En route vers l'épicerie
Un chien qui attend son maître peut-être???

la librairie du village

l'épicerie du village


Lundi le 28 janvier, jour 190
11H00 on saute dans le dinghy et on retourne au magasin général.  Marc était déjà sur place à acheter la pièce pour nous… il avait peur qu’un autre passe avant nous alors il nous garantissait ainsi de pouvoir l’avoir.  On fait nos achats.  On ne rentrera pas tout de suite sur Oya Shivo.  On fait un petit détour pour voir comment est l’entrée de la grotte versus la marée.  La marée est encore trop haute on rentre au bateau et on repasse tantôt.  14h00, on repart vers la grotte.  20 minutes plus tard nous sommes arrivés à la grotte… tout détrempé.  Qu’à cela ne tienne… nous sommes en maillot.  Comme convenu, Clark de Temptress vient nous rejoindre. Clark n’a besoin que 10 minutes pour faire la même route... que voulez vous… il a un gros moteur et pas nous.  Chacun revêt son petit kit de plongé.  1, 2, 3 go… on est partie.  Il y a pas mal de courant.  Pour entrer dans la grotte, faut nager un bon coup.  Une fois rendu à l’intérieur on est vite récompensé par cette mystérieuse beauté.  Au sommet de la grotte une ouverture sur le ciel par ou s’infiltre les rayons du soleil.  Ces rayons donnent une lumière dans la grotte qui lui donne un peu une allure surréaliste.  Un curieux mélange d’ombre et lumière danse sur les parois de la grotte.  C’est vraiment fantastique à voir.  Sous l’eau c’est l’enchantement.  Des centaines de poissons et de coraux de toutes les couleurs.  Une pure beauté.  De nager ainsi avec eux à un petit quelque chose d’exotique…. C’est le moins qu’on puisse dire.  Le seul inconvénient c’est que le courant est encore très fort et il faut se battre pour rester un peut en place et pouvoir admirer ce bel environnement.  La marée à déjà commencé à remonter dont le courant à repris des forces.  Comme on n’a pas encore acquis de bonnes habilités de plongeur… faut travailler fort.  Moi je bats en retraite.  Les 2 gars me suivront dans quelques minutes.  Nous sommes tous enchanté par cette belle visite.  

une petite photo du fond de la grotte (notre seule qui est bonne)

une belle raie passe sous notre dinghy

l'entrée de la grotte Thunderball

les cochons nagent vers les dinghy au large

il y a un requin dormeur près des quais de la marina

nos cochons retournent vers la grève

Aucun commentaire:

Publier un commentaire