mercredi 8 avril 2009

Les travaux - # 6

Le 4 avril 2009,

Journée pluvieuse! C’est d’ailleurs ce qui est annoncé pour toute la fin de semaine. Cette première journée maussade ne nous empêchera pas de faire des travaux. Tant qu’à jouer dans l’eau, nous allons sortir la machine à pression et continuer le ménage du nettoyage de la cale. Comme nous n’avions pas fini de ramasser le dégât d’huile laissé par l’ancien propriétaire nous allons nous concentrer à terminer ce ramassage. La semaine dernière Mario a ramassé le dégât dans la cage du moteur avec des guenilles seulement. Aujourd’hui nous sortons la machine à pression et en plus nous ouvrirons tout les planchers pour découvrir quel genre de surprise nous attend dans ces petits coins cachés.

Je commence par passer la machine à pression dans la cage du moteur. Avec la «shop vac» Danielle ramassée l’eau qui coule. L’eau ainsi ramassé est carrément «déguelasse». Faut trouver une bonne idée pour disposer de cette eau. Nous allons la vider dans des chaudières. Nous continuons avec le sous-plancher au bas des escaliers. C’est sale, certes, mais un peu moins que la section du moteur. C’est au tour des coffres dans la pince. Là c’est relativement propre. Dans le carré il y a 5 sections de plancher à défaire. Nous enlevons en premier celle en face de la salle de bain. Pas trop malpropre. On verra pour le reste. La section de la cale où est installée la pompe est garnie de tout ce que l’on peut imaginer… De l’huile, de l’eau, de la poussière, des miettes de pain, des bactéries, etc. En sommes c’est vraiment «dégeulasse» et en prime noir d’huile. Tout au long du lavage nous avons vidangé de l’eau très corrompue. Finalement nous avons nettoyé toutes les cales et il ne restera qu’à faire le ramassage de l’eau qui va finir par couler pendant la nuit.
Pour finir la journée nous entâmons le nettoyage des réservoirs à eau. Démonter les coffres et aller explorer de ce côté. Le premier réservoir coté tribord est en plastique environ 20 gallons, il me semble sale de bactéries gluantes car on peut voir au travers. Je le démonte et passe la pression afin de déloger la dite croûte avec un peu de bicarbonate de soude, ensuite un peu d’eau de javel fera le reste du travail. Je constate que les tuyaux seront à changer eux aussi car ils sont contaminés. Nous passons au coffre suivant. Celui-ci est en stainless environ 30 à 35 gallons avec 4 compartiments et portes d’accès il est relativement propre mais un nettoyage s’impose. Le même traitement est de rigueur, eux aussi les tuyaux seront à changer. Après notre première visite à Boston, je me doutais bien que nous aurions des surprises. Étant donné la propreté des cales et du moteur c’était facile à prévoir. Un peu d’huile de bras, faut pas oublier que nous l’avons choisi pour sa construction robuste et performante quand même c’est un C&C quoi.


Dimanche 5 avril 09,

La nuit a été humide à cause de l’eau 100% d’humidité à l’intérieur, 100% à l’extérieur car il pleut toujours et le vent est froid. Horaire de la journée : Déjeuner et ensuite ramasser l’eau qui reste dans les cales. Danielle furète sur son ordinateur en attendant que la température se réchauffe, puis va à l’extérieur pour nettoyer le coffre d’ancre. Le résultat sera d’ailleurs impressionnant. Malgré le froid qui sévit elle se met à nettoyer le pont avec une brosse et de l’eau savonneuse. Quel courage. Moi je suis à l’intérieur et j’installe des lumières aux LEDS au dessus de l’évier. Le temps file et Danielle rentre au chaud toute gelée. Elle commence à installer une tapisserie texturée qui fera disparaître les défauts, craques et trous dans les murs et ensuite cette tapisserie sera vernie pour la protéger et la rendre plus facile d’entretien. La journée file à toute vitesse, c’est l’heure de ramasser et de prendre un petit RHUM & coke. Il faut s’appareiller pour retourner à la maison. Fini notre fin de semaine, nous prévoyons les travaux pour la semaine prochaine. Comme c’est Pâques et il y aura 4 jours à notre disposition faut planifier les prochains travaux. Pour commencer il y aura l’installation des marches de mat. Nous attendons la livraison d’une «glow plug» pour faire partir le moteur. Finir la pose de la tapisserie. Nettoyer et cirer l’extérieur. Enlever l’ancien lettrage pour laisser place au nouveau. Graisser les winchs. Fini la réparation du joint de quille. Etc. Grosse fin de semaine en perspective.

Nous vous souhaitons bonne semaine et revenez lire la suite la semaine prochaine.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire